mercredi 20 avril 2016

La Vague - Todd Strasser

La Vague

«Cette histoire est basée sur une expérience réelle qui a eu lieu aux Etats-Unis dans les années 1970.»

Contemporain, historique


Auteur: Todd Strasser
Maison d'édition: Pocket (jeunesse)
Date de sortit: 2008/2009
Nombre de pages: 229
Prix: 6,30 €
Age: à partir de 15 ans


Synopsis: Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d'histoire, crée un mouvement expérimental au slogan fort : "La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action." En l'espace de quelques jours, l'atmosphère du paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage.
Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ?


Mon avis: Ce livre est une lecture scolaire, et quand j'ouvre un livre pour l'école je pars souvent (presque tout le temps) à reculons, j'ai lu la quatrième de couverture j'ai fait ça vas être nul. Encore un de ses livres qui vas essayer de dénoncer le nazisme à ce qui ne prenne pas peine de se cultiver sur des sujets graves et importants. Comment dire quand lisant ce livre j'ai compris énormément de chose, et je regrette d'avoir eus des pensées si négatif à son sujet lorsque je ne l'avais pas encore lu.
C'est un coup de cœur, oui j'ose le dire, c'est un coup de cœur!
On suit l'histoire sous le point de vue de plusieurs personnages, sous celui de Ben Ross, le professeur d'histoire; sous celui de David (capitaine de l'équipe de football américain) et sous celui de Laurie, très bonne élève et petite amie de David.
Chacun à ces raison et son opinion par rapport à la Vague, pour Ben c'est en premier but pour répondre à la question de ces élèves «Comment les Nazis on put-il faire ça, tuer des enfants des innocent?» après cette histoire de Vague devient une expérience mais au fur et à mesure de la lecture on se rend compte que son idée de départ change. Pour David, il trouve ça drôle, un esprit de compétition et en même temps d'entre aide se met en place entre les élèves, et son équipe de foot à de gros souci, ils sont nul, ne gagnent aucune match et ne sont pas coordonnées, il pense avec Eric et Brian aussi dans l'équipe, que ça la Vague serait la solution pour l’équipe.
Et il reste notre petite Laurie, elle hésite et change d'avis sur la vague pendant le livre, mais c'est ça qui la rend attachante, et en même temps qui l'a rend un peu rebelle.
Je me suis énormément attachée au personnage car on suivait la vie dans un lycée et j'ai beau être au collège il y a certaine chose qui ne change pas, comme le cancre de la classe avec Robert (il m'as fait énormément de peine), les intellos, les sportifs, bref toute ces étiquettes qu'on colle au personne. Mes deux personnages préférés reste Alex et Carl ils font tout les deux partit du journal et c'est les personnages les plus drôles, c'est aussi ceux qui ont eus le comportement le plus proche de celui que j'aurais eus.

Je pense avoir compris comment les nazis ont pu faire des choses pareil grâce à ce livre, et sincèrement cette question ça fait à peut près 7 ans que je me la pose, depuis que ma grande sœur était en troisième. Arriver à un moment je ne lâchais plus le livre, je voulais à tout prix savoir la fin mais en même temps j'avais peur de la fin. J'avais peur que ça soit le pire scénario que je me suis imaginer qui remporte la finale, et qui se retrouve écrit dans l'épilogue. Arriver vraiment dans les dernières pages j'ai commencer à me demander si ça n'allait pas tomber dans une fin niaise, banale. Mais non la fin m'as énormément plus, m'as renverser! Ce livre est à lire! Nous ne somme pas dans un livre qui décrit toute l'horreur de la guerre mais qui nous explique, qui essaye de répondre enfin aux questions qu'on se pose tous. Je pense qu'il est à partir de 15 ans pour le chamboulement qu'il fait dans notre cerveau, car il n'y a pas de scène de crime ni de «vrai» violence.


En bref: Lisez le! Ça ne montre pas l'horreur de la seconde guerre mondiale comme on pourrais s'attendre, mais plutôt c'est une réponse aux questions qu'on se pose sur les nazis. D'autant plus que les personnages sont très attachant et on peut se reconnaître (et reconnaître des proches) en eux quand on est vers l'adolescence (et même adulte grâce aux professeurs, aux parents…) Un livre qui se lit rapidement, qui attire notre curiosité une fois qu'on est à l'intérieur. Bref, lisez-le!

Je pense bien que c'est… un coup de cœur!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire