mardi 10 mai 2016

Chronique - Il sera une fois

Il sera une fois

S’inspirant du « Golden Age of science-fiction », l’auteur vous ouvre grand les portes de ses univers.

Science-Fiction

Auteur: Southeast Jones
Maison d'édition: Séma
Date de sortit: 19 mars 2016
Nombre de pages: 236
Prix: 16€

Synopsis:« Il sera une fois » vous invite à rêver demain : de l’humain au surhumain, de notre insignifiante petite planète aux confins de l’univers et au-delà, Southeast Jones vous convie à découvrir ses visions d’avenir au travers de quinze contes étranges, drôles ou inquiétants.
Ces histoires hors du commun vous fourniront nombre de réflexions sur les futurs possibles imaginés par l’auteur : quelle serait votre réaction si vous appreniez qu’il y a bien une vie après la mort ? Qui est ce Père Noël un peu bizarre que l’on voit le 24 décembre sur Carabistouille IV ? Quelles pourraient être les conséquences de la victoire des mutants contre le genre humain ? Quelles traces garde-t-on quand on a été avalé par un ogre ? Que faire si, pour sauver la Terre, il fallait détruire l’Humanité ?

Mon avis: Je tiens d'abord à remercier l'auteur de me l'avoir envoyer en e-book.
J'ai mis beaucoup de temps à lire ce recueil de nouvelle, non pas parce que je n'aimais pas mais parce que je n'arrivais pas à lire, j'avais énormément de mal à lire sur mon téléphone ou ma tablette, après l'école mes yeux me brûlent et même lire sur un écran après plus de 10 minutes mais yeux me disent non. C'est bête quand on veux lire un livre en e-book…
Bref, je ne lis presque pas (voir jamais) des livres de science-fiction, à part les dystopie. Mais là ce n'est pas pareil c'est un recueil de nouvelle et je l'ai énormément apprécié. C'est une très bonne lecture, qu'on peut lire petit à petit et non d'un coup (vus que je l'ai lu histoire par histoire, je peux dire qu'on peut faire ça et que ça nous dérange pas du tout 'sourire bête en écrivant ça' .)
Le plus gros point positif de ce livre? Ces morale, j'ai trouver une morale dans presque toute les nouvelles (je n'ai pas dû en comprendre certaine) et j'aime énormément les histoires qui ont des morales! Ça peut par être futile, mais pour moi la morale est quelque chose d'important, et lire un livre super, c'est bien mais lire un livre avec une morale c'est mieux! Je crée des slogans aujourd'hui, bref, rien que pour les morales j'ai trouver ce recueil super. Après j'ai énormément aimé le fait que ça soit un recueil de nouvelle mais qui n'ont pas le même décors, je ne sais pas comment dire. Par exemple dans la nouvelle «Notre-Dame des opossums», les opossums sont les nouveaux animaux de compagnie (comme les chiens maintenant) et nous suivons des explorateur/scientifique. Mais c'est que dans cette histoire qu'on retrouve cette base avec des opossums, donc même si on trouve cet idée du futur nul, qu'elle ne risque pas d'arriver; on peut quand même aimé les autres nouvelles vus que le décors, les idées, la vision du futur est totalement différent! Et ça a éclairé ma lanterne, sur la vision du futur. Le «futur» en lui même est quelque chose en lequel j'ai toujours eus du mal, la raison? Tout ces «vieux» films qui décrivent les années 2020 avec des voitures volantes partout et tout… On est en 2016 et je n'ai encore jamais croisé de voiture volante, pourtant je sors de chez moi, oui, je vous le jure. Du coup j'ai souvent penser que toute ces histoires de futur sont impossibles à réaliser et complètement débile, mais mon champ de vision c'est espacée après la lecture de livre comme Hunger Games, enfaîte surtout Hunger Games. Quand je voie tout ce qui se passe en ce moment, la guerre dans des pays dit «sous développé» et ce qui se passe dans des pays comme la France dit «développer», je me dit qu'un futur comme dans Hunger Games est possible. Là j'ai rencontrer différent futur, certains futur était pris avec humour, d'autre était des futurs que je me demande si c'est bon pour l'avenir ou si c'est inhumain une chose pareille, je pense notamment à la nouvelle «Grand-vielle».
Je trouve que la première nouvelle «barbares!» nous met de suite dans le bain, d'autant plus qu'elle ressemble à la nouvelle que j'ai lu en cours «la sentinelle» et du coup je me suis sentit de suite dans mon éléments, ce sentiment à refait surface (fortement) plusieurs fois lorsque je rencontrais des humains, on parle souvent des humains, de la Terre, de nos coutumes.
Même si c'est des nouvelles et qu'on s'attache peut être moins aux personnages, dans certaines nouvelles et je vais encore cité «Grand-vieille» qui m'as marqué, je me suis énormément attaché à ses personnages. Mais dans pratiquement toute les nouvelles ont se reconnais, l'auteur se moque des humains à certains moment, mais il ne se moque pas vraiment de nous il nous décrit telle que nous sommes. On est assez facilement manipulable, si l'ont dit ça dans un texte de science-fiction on pourrait croire que ces pour se moquer de l'homme alors que non, c'est notre nature…
Je pense que ce recueil de nouvelle peut plaire à un large public, d'abord les fan de science-fiction, je suis sûr que ces nouvelles vous plairont! Ceux qui comme moi, aiment avoir des morales aux histoires qu'ils lisent, et pour finir à ceux qui voudrais quelque théorie, farfelue, à donner des frissons ou possibles, sur le futur de l'humanité…. Même si je pense qu'ils ne seront plus là pour voir ce futur…:)

En bref: J'ai énormément aimé ce recueil de nouvelle, dont les histoires (enfin les trois quarts d'entre elles ) ont des morales, des morales juste super enrichissante. Il y a des nouvelles pour tout les goût et y a des futurs pour tout le monde! (Même si on dirait que je vend des glaces) lisez ce livre si vous aimes la science-fiction, les morales, le futur…

Une très bonne lecture, qui m'as fait découvrir pleins de futur!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire