jeudi 4 août 2016

Chronique - Love Letters to the dead


Love letters to the dead

Jeunesse


Ce livre est juste génial! Je l'ai vraiment adorer.

Auteur: Ava Dellaira
Maison d'édition: Michel Lafon poche
Date de sortit: 2015
Nombre de pages: 360
Prix: 7€

Synopsis: Au commencement, c'était un simple devoir. Écrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est réellement passé, la nuit où May est décédée.

Mon avis: J'ai lu ce livre lors du Harakiri Livresque et du French Read A Thon, et je peux dire que ce livre est juste méga géniale! Je savais en commençant ce livre qu'il allait être triste, dés le début nous retrouvons Laurel, qui rentre aux lycée, elle ne connaît personne car au lieu d’aller a son lycée de secteur où sa sœur était allée elle vas au lycée de secteur de sa tente, ça sœur est morte peu avant le début du roman. Le livre se déroule sous forme de lettres, Laurel se confie à des personnes connus mortes, sur tout ce qu'elle vit, ce qu'elle ressens. Dès le début du livre j'ai eus un «mauvais» pressentiment, je me suis dit: «Je sens un truc louche, comme dans Le Monde de Charlie derrière tout ça». Je crois que c'est la première fois de ma vie, que je suis autant triste d'avoir raison.

Cette histoire est magnifique, magnifique à en pleurer.
Ce livre n'est pas un livre joyeux, mais pourtant nous retrouvons des moments jolies, mais la plupart du temps nous avons beaucoup de peine pour Laurel, quand elle arrive au lycée elle est seul, tous les midis elle mange toute seul en regardant un garçon… Mais du jour au lendemain, elle vas essayer de se faire des amis, en essayant d'être cool, et pour ça elle vas essayer de ressembler à sa sœur. Et je crois que c'est ça qui est une des choses les plus triste, pour ne pas dire la chose la plus triste, Laurel admirait May, elle la trouvait parfaite, c'était une fille aimée de tous, qui avait des bonnes notes, qui rendait fière ces parents… Et c'était sa grande sœur, cité moins plusieurs fille qui ne voulait pas ressembler à ça grande sœur, si elle était aussi parfaite. Je peux me cité comme personne qui voulait ressembler à sa grande sœur, non sur le point de l'école car c'est une mauvaise élève, mais quand j'étais plus petite je trouvais que ma sœur dansait admirablement (et je dit toujours que ma sœur danse bien), je voulais danser comme elle quand je serais plus grande… Et Laurel, par le fait que sa sœur, est morte, elle a voulu lui ressembler en quelque sorte, sauf qu'elle n'est pas sa sœur, que ces une personne totalement différente. Mais, elle en a besoin en quelque sorte.

Je vais arrêter de parler de toute les choses déprimantes dans ce livre, qui arrive au personnage… Je vous laisse le plaisir d’aller le lire et découvrir ces passages, car c'est ces révélations qui en quelque sorte font la trame du livre, le sujet de la mort de May nous tient en haleine, du début à la fin. Mais aussi non ce livre est juste superbe à lire, la façon de l'écriture…J'ai aimé le ''format'' celui de lettre, la façon dont celle-ci était rédigé, c'était à la fois en quelque sorte normal, mais poétique aussi, est tellement beau… Les personnage dans ce genre d'histoire sont justes super important, et j'avais l'impression que dans ce livre tout les personnages, étaient différent, ça est une chose super, le fait qu'ils aient tous des problèmes, des qualités et des défauts différents, mais c'est encore mieux quand c'est approfondie tout ça, et ça la été. Chaque personnage même les fumeurs de la petite rue, n'étaient pas là en tant que figurant, mais étaient là en tant que personnage, dont on vas savoir plus, qui vont être approfondie, bien sûr pas tout les personnages sont approfondis, il y a juste quelque élèves dont on entant parler de temps en temps qui ne sont pas plus mis en avant que ça. Mais vus le nombre de personnage vraiment intéressant qu'on a déjà, on s'en moque un peu des autres. Et tout ces personnages, ont s'y attache rapidement pour certains, moins pour d'autres, mais je me suis attaché à tous, et je dois dire qu'aucun personnage ne m'a laissé indifférente, ou je les aimais, ou je riais avec eux, ou je les haïssais, mais il y a aucun personnage dont je n'ai pas d'avis.

Je pense que j'en ai finit avec les points positifs, je vous ai dit que cette histoire est vraiment belle, vraiment triste, qu'elle est écrit d'une façon qui nous transporte entièrement, que les personnages sont justes terriblement attachant...Et malheureusement il va falloir que je passe au négatif de ce livre, heureusement il y en a peux. Tout d'abord quand j'ai lu le livre, a certain moment je ne comprenait pas Laurel, je me disais oui, elle a perdu sa sœur, oui tout ça est triste, mais pourquoi elle réagit comme ça, et j'ai envie de dire heureusement que je soupçonnais qu'une chose atroce se passait derrière, parce qu'aussi non je sais que ça m'aurait énervé, et j'ai bien fait de ne pas m'énerver parce que se qui se cache est horrible. Et le deuxième point négatif est le dernier mais le plus gros. Ce livre ressemblait en énormément de point au livre «Le monde de Charlie» de Stephen Chbosky, comment vous dire que en partant de là si vous avez lu ce dernier, vous pouvez devinez la moitié de ce qui vas se passer. Charlie comme Laurel a connu la mort d'une personne importante pour eux, tout les deux rentre au lycée, tout les deux sont seuls au débuts, tout les deux vont rencontrer deux personnes qui vont l'accueillir, et même dans leur malheurs nous retrouvons de grande similitude, et ça c'est les personnages principaux. Si on passe au reste, déjà tout les deux écrivent des lettres, mais pas pour être lu, juste pour se confier à quelqu'un d'imaginaire ou de mort, nous retrouvons le gay qui ne veux pas se l'avouer, celui qui se l'avoue, la sœur de Charlie (même si elle n'est pas morte) me fait penser en plusieurs points à la sœur de Laurel, comment vous dire que je vous ai cité que les plus flagrants? Il y a encore pleins de points qui rapproche les deux histoires, et j'ai beau me dire c'est le même style d'histoire c'est normal qu'il y est des ressemblances là ça devient un peu lourd… Mais ça ne m'a pas empêché d'aimer ce livre, parce qu'il y a quand même pleins de points qui changent, que l'histoire n'est pas la même..., mais je tient à vous prévenir que si vous n'avez pas aimez ''Le monde de Charlie'' n'allait pas lire ce livre parce qu'il vous déplairas autant, et vice-versa.

En bref: Je vous recommande ce livre avec ferveur, prévoyez les paquets de mouchoirs, découvrez cette histoire juste magnifiquement triste. Découvrez ces personnages tant intéressant, et essayer de découvrir le secret qui est derrière la mort de May, mais je vous le déconseille si ''Le monde de Charlie'' ne vous a pas plus, parce que les deux sont similaires sur pleins de points.

Avez vous lu ce livre? Qu'en avez vous pensez ? Brenda ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire